Les lignes de force à l’origine des anneaux

Créant les astres, l’activité électromagnétique permet de tout comprendre

La force électromagnétique qui régit l’univers est unique et rationnellement démontrée par le Fils de l’Homme dans le Livre de Vie, mais pas sur ce site où seulement quelques images sont montrées avec un minimum d’explications. Examinons cependant ce phénomène de création des anneaux qui font naître les satellites et les animent de mouvements, car les astres sont vraiment des aimants qui naissent tout petits à partir des anneaux d’électrons d’une planète. Après quoi ils s’en nourrissent et croissent en faisant naître à leur tour d’autres aimants satellites. Ce processus est perpétuel, d'où l’éternité de l’univers.

-----------------------------

( Extrait du chapitre 23 : L’aimant )

(4) Nous savons qu’un solénoïde est un fil métallique enroulé en hélice sur un cylindre qui, parcouru par un courant, crée un champ magnétique comparable à celui d’un aimant droit. On s’en sert pour aimanter des barreaux métalliques, car l’activité électromagnétique du solénoïde se transmet au métal qui reste aimanté lorsqu’on le retire de ce cylindre fait par le fil conducteur. Ainsi fait, un aimant peut à son tour aimanter un morceau de fer que l’on place dans ses champs magnétiques, car ce phénomène est transmissible.

Aspect de l’activité électromagnétique

12 - Aspect de l’activité électromagnétique

(5) Après avoir retiré le barreau ci-dessus du solénoïde, on constate qu’il est aimanté. Le solénoïde lui a donc transmis la vie car, lorsqu’un morceau de métal est aimanté, il est actif. Les lignes de force (qui apparaissent lorsqu’on pose l’aimant sur un carton saupoudré de limailles) existent pareillement tout autour de lui. Elles forment ainsi des cocons les uns dans les autres et de plus en plus grands. On peut aussi les imaginer comme des étages de lignes de force qui encerclent les aimants, pouvant être planétaires.

(6) Un aimant a toujours deux pôles distincts : le pôle NORD qui se forme par les départs des lignes de force, et le pôle SUD qui se forme par leur arrivée. Le pôle nord est donc émissif (positif), et le pôle sud réceptif (négatif). La figure ci-dessus montre que les lignes de force qui quittent le pôle nord et reviennent au pôle sud, en passant dans l’espace, sont obligatoirement courbées dans leur trajectoire par la pression magnétosphérique de cet aimant. Mais nous n’observons ici que trois éléments de l’aimant (qui sont le métal, les lignes de force et la magnétosphère), alors qu’il a aussi son plan d’anneaux que nous allons bientôt examiner.

(7) Lorsqu’il s’agit d’un aimant fait par l’homme, il est activé par de faibles courants électriques, capables cependant de déplacer des limailles de fer. Ce qui gêne beaucoup le fonctionnement de l’aimant, parce que chaque limaille est une résistance à l’avancement des électrons ; et cela augmente d’autant sa faiblesse.

Similitude de l’aimant et de l’astre

Transmission de l’aimantation

13 - Transmission de l’aimantation - Similitude de l’aimant et de l’astre

Comme on le voit sur la première figure, lorsqu’un corps (en ferronickel par exemple) est placé dans les champs magnétiques d’un aimant, il s’aimante à son tour et reste aimanté lorsqu’il est retiré de ces champs. L’aimant remplace donc le rôle du solénoïde. Portez une vive attention aux images ci-dessus, parce que, sur celle des deux sphères, nous pouvons déjà imaginer une planète et son satellite, ou encore la Terre et la Lune, ou le Soleil et la Terre.

Aspect d’une seule ligne de force

Aspect d’un ligne de force

14 - Aspect d’une seule ligne de force de l’astre qui en compte d’innombrables

Ces illustrations ci-dessus sont deux vues différentes d’une seule des multiples lignes de force qui entourent un aimant. Celle de droite montre que la magnétosphère est une force centripète qui inflige une courbure constante à la trajectoire de cette ligne électrique. Ce qui l’oblige à décrire cette grande boucle dans l’espace, depuis l’hémisphère nord jusqu’à l’hémisphère sud. La figure de gauche montre, quant à elle, que les lignes de forces engendrent un anneau sur leur plan perpendiculaire, à l’aplomb de l’équateur. Mais il faut imaginer ces lignes de forces nombreuses, côte à côte tout autour de l’astre, et entraînées ensemble par le mouvement de rotation de ce dernier.

La magnétosphère est également la matière d’apport des lignes de force

La version originale du Livre de Vie de l’Agneau est en libre téléchargement aux formats PDF et EPUB sur son site lelivredevie.com

HAUT DE PAGE
LECTURE EN LIGNE ET TÉLÉCHARGEMENT GRATUIT DU LIVRE DE VIE DE L’AGNEAU