Le Fils de l’Homme nous donne des certitudes

Après lecture du Livre de Vie, nous sommes certains qu’il en est ainsi :

1) N’ayant aucune limite d’espace et de durée, l’Univers est éternel.

2) Étant des soleils comme le notre, les étoiles naissent tour à tour pour éclairer chacune un monde vivant. Il y a donc autant de mondes vivants qu’il y a d’étoiles dans les galaxies. Ces mondes qui se précèdent et succèdent continûment sont la raison d’être des étoiles dans l’espace sans fin. Le Fils de l’Homme le prouve aisément.

3) Le mouvement des anneaux est l’origine de la naissance, de la croissance et de la rotation des astres sur eux mêmes et autour des étoiles, et participent également aux mouvements des galaxies.

4) Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, ne sont pas des boules entièrement gazeuses ni des étoiles manquées comme l’affirment les scientifiques. Elles sont au contraire des étoiles en préparation qui brilleront chacune à leur tour pour faire vivre leur monde, comme le fait le Soleil qui fait vivre notre monde.

5) Autrefois comme Jupiter, le Soleil est une étoile jeune. Il est encore entouré d’une couronne de nuages issue de l’explosion de son atmosphère, car il brille depuis cette explosion relative à la désintégration de la matière qui servit à le former. ( Ces nuages sombres viennent d’être découverts récemment et confirment le Livre de Vie )

6) Lorsque le Soleil s’est éclairé, il faisait partie d’un système binaire, comprenant l’étoile mère du Soleil et le Soleil lui-même qui brillait à son tour dans le ciel. Beaucoup d’explications simples, rationnelles et sans ruptures sont données par le Fils de l’Homme qui nous oblige à comprendre qu’il ne peut en être autrement.

7) Le vide de matière n’existe nulle part dans l’univers qui est entièrement matériel. Il y a 50% de matière massique (solide), ce sont les particules qui composent les astres, et 50% de matière éthérée (non solide) qui forme l’espace. La matière fondamentale est cette matière éthérée qui s’intègre et se désintègre en permanence pour faire tout exister. Elle forme ainsi ce qu’on appelle injustement l’infiniment petit (ce qui compose la particule) et l’infiniment Grand (ce qui compose le volume spatial : l’espace)

8) Les astres sont les fruits de l’activité électromagnétique des astres qui les précèdent, comme les hommes sont les fruits des hommes qui viennent avant eux. Les astres, tout comme les enfants, naissent petits et croissent, puis engendrent à leur tour. Tout cela est clairement démontré dans un raisonnement unique et sans faille.

9) Le Fils de l’Homme montre que la Terre grandit encore par son noyau métallique et que cela crée des tensions dans le manteau. Les tremblements de terre, les raz de marée, ainsi qu’une très grande partie du volcanisme, provenant de la rupture de couches supérieures rigides du manteau, en sont les conséquences.

10) Tout ce qui existe sur la terre existe dans le ciel, dit Jésus. Effectivement, le Fils de l’Homme le prouve aisément et nous fait comprendre qu’on est vivant sur terre, parce que l’univers entier est vivant ! Ce Vivant est l’esprit céleste qui crée en continuité et qui régit tout. Il est appelé Dieu. Son bras est la force unique et universelle qui est l’activité électromagnétique de la matière et plus précisément des aimants qu’elle forme. Ces aimants sont les particules et les astres liés dans un même mouvement d’ensemble qui est l’intégration-désintégration perpétuelle de la matière..

11) Les astres sont des aimants actifs qui s’échauffent par leur noyau métallique qui est une résistance électrique sur l’anneau d’électrons qui lui a donné le jour. Ils croissent par le même biais.

12) Il n’y a qu’une seule sorte de particules et une seule sorte d’astres, car particules et astres sont des aimants qui n’existent qu’en un seul type, et qui changent continuellement.

13) Comme tout objet éclairé est en réalité plus petit qu’il n’apparaît, le Soleil est également beaucoup plus petit qu’on ne le voit. Et il brille depuis environ 200 000 ans, car avant cela il était en formation, comme le sont Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune qui se préparent aussi à devenir étoile. (Chapitre 25)

14) Le noyau métallique de la terre (froid en dedans et chaud à l’extérieur) ne se trouve pas à 3000 km de profondeur, comme on l’apprend, mais à peine à 30 km comme c’est nettement démontré par le Fils de l’Homme.

15) La terre connut deux intenses glaciations (d’un pôle à l’autre) et un intense réchauffement (d’un pôle à l’autre) qui changèrent le relief en conséquence. Voir à cet effet les chapitres 36-37-38 qui expliquent clairement ces changements.

16) Il n’y a pas de plaques tectoniques, ni de dérive des continents, car les continents arrivent jusqu’au noyau métallique et bougent (s’écartent) uniquement sous l’effet de la croissance du noyau. Lorsqu’une couche du manteau cède sous l’effet du tiraillement, cela provoque un tremblement de terre et bien souvent une ou plusieurs éruptions volcaniques.

17) Outre l’interception de la Lune par notre Terre et le choc que cela occasionnât, l’explosion atmosphérique du Soleil (comme cela se produit à chaque fois qu’une planète s’éclaire) explique ce que fut le dérangement des satellites, ainsi que certaines collisions qui ne manquèrent pas de se produire entre les astres. Il y a donc eu forcément de la matière arrachée par ces chocs et qui fut projetée dans l’espace en tous sens, en donnant ainsi des multitudes de corps errants. Ce sont les comètes, les météorites et les météores que nous avons vu. Le Fils de l'Homme explique que ce choc eut lieu un certain mois d'août de ce temps-là...

18) Il n'y a pas de gravité. Il n'existe que l'essence de l'espace qui descend sur les astres (la magnétosphère) en faisant pression sur tous les corps. Il s'agit d'une partie du mouvement de la matière, dû à l’activité électromagnétique universelle des aimants qui, en l’occurrence, forme la pesanteur.

19) Il n’y a pas d’avantage d’évolution d’espèce. Il n’y a eu que des créations successives d’espèces en fonction des conditions de vie du moment et relatifs aux va-et-vient de la terre. Et cela fut jusqu’à l’apparition des hommes noirs, puis bruns, puis jaunes, puis blancs. Chaque espèce est née telle qu’elle est, jusqu’à l’Homme qui n’est pas une espèce mais le tout, car tout est crée pour sa venue. (Copié-collé du Livre de Vie)

20) La lumière est un effet de l’être vivant qui intercepte et interprète un type d’ondes ayant servi à le créer. La lumière ne se voit pas, sinon on ne verrait qu’elle et non les objets. On serait constamment éblouis, dit le Fils de l’Homme. La lumière et le bruit n’existent pas en tant que tels, car en dehors d’un être vivant tout est noir et silencieux. Il n’y a que des ondes qui ne sont autres que des vibrations provoquées dans la matière, c’est à dire des forces.

21) l’Homme saint d’esprit (circoncis de cœur) est la créature supérieure dans tout l’univers. Tant qu’il n’est pas éclairé il est Homme. Lorsqu’il s’éclaire au temps marqué (aujourd’hui où il lit le Livre de Vie prédit par l’Écriture) il est ange. Cette lumière de l’esprit est donnée par la connaissance provenant d’en haut et passant par le serviteur de l’ Éternel qui la dispense sur la créature. C’est la fameuse résurrection des morts, l’accomplissement de la prophétie.

22) Par le raisonnement et la démonstration de l’univers, le Fils de l’Homme montre que l’âme est le fruit du vécu destiné à la vie éternelle. On peut la comparer à un disque dur sur lequel s’inscrit tout ce qu’on vit. A partir d’elle on reprendra corps et vie si on mérite de continuer notre existence. L’âme est matérielle, car tout est matière dans l’univers.

( On pourrait rajouter mille choses démontrées par le Fils de l’Homme )

Écrit par le Fils de l’Homme, le Livre de Vie de l’Agneau met fin à l’ignorance

La version originale du Livre de Vie de l’Agneau est en libre téléchargement aux formats PDF et EPUB sur son site lelivredevie.com

HAUT DE PAGE
LECTURE EN LIGNE ET TÉLÉCHARGEMENT GRATUIT DU LIVRE DE VIE DE L’AGNEAU